Moi si j'étais le monde - Plume Direct - Maison d'édition numérique associative - Jacques Lucchesi

Moi si j'étais le monde

Auteur : Jacques Lucchesi

Publication : 8 février 2020

ISBN : 978-2-9534938-H-9.050

Pages : 8

Prix : Gratuit

Genre : Humour

0,00

Partage

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur email

Description

Depuis que le monde est monde, on nous annonce la fin du monde. Jacques Lucchesi est entré dans cette hypothèse avec beaucoup d’humour. S’il était le monde… Il ne manque pas d’imagination pour nous entraîner dans un “monologue de catastrophisme joyeux“ qui en fera sourire plus d’un. Et vous ? si vous étiez le monde, que feriez-vous ?

Visionnaire ? Notre auteur Jacques Lucchesi, dans son texte “Moi, si j’étais le monde“, paru dans la rubrique Humour sur Plume Direct,
imagine comment il aborderait cette situation de fin du monde. Un texte humoristique pour dédramatiser un peu cette difficile période que nous
traversons tous.

Extraits :

Moi si j’étais le monde

Je proclamerais plus souvent ma fin prochaine.

Ou plutôt j’insufflerais cette pensée dans l’esprit d’un désœuvré,

D’un homme ambitieux et frustré.

Je l’élèverais au rang de prophète.

Notez bien qu’il y a déjà longtemps

Que cette nouvelle ne remue plus les foules.

Certes, en décembre 2012,

Il y a bien eu quelques gourous

Qui l’ont remise au goût du jour.

Mais ils n’espéraient que se sauver avec quelques disciples.

Tant pis pour les autres, tous les autres.

ça n’aurait pas fait beaucoup de rescapés.

L’humanité, dans son ensemble, les a ignorés

Et elle a bien fait.

Enfin, on ne croit plus à ma fin.

Dans le passé, pourtant, on y a longtemps cru.

Une guerre qui durait un peu trop longtemps,

Une famine par-ci, une épidémie par-là,

Et c’était chaque fois le grand chambardement.

Des prophètes plus ou moins sincères

Surgissaient de tout côté,

Annonçaient la fin des temps

L’avènement du Royaume

L’enchaînement de la Bête

Mille ans de félicité

Les anges et leurs trompettes d’or.

Alleluia !

Que de merveilleuses pensées.

On se flagellait dans les rues

En attendant les déluges de feu et d’insectes.

Aux uns le Paradis et ses délices éternelles,

Aux autres l’Enfer et ses tourments tout aussi durables.

Les territoires de l’Au-delà étaient bien délimités.

La vie ici-bas avait un caractère dérisoire

Mais une saveur particulière, aussi.

L’enjeu était de taille.

 

Edité et distribué par la maison d’édition numérique associative Plume Direct

 

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Moi si j’étais le monde”