Elali ou les grâces venues des océans - Plume Direct - Maison d'édition numérique associative - Olivier Rovia

Derniers messages du forum

Elali ou les grâces venues des océans

Auteur : Olivier Rovia

Publication : 21 septembre 2019

ISBN : 978-2-9534938-Je-6.036

Pages : 9

Prix : 1.00 €

Genre : Jeunesse – Contes – Légendes

1,00

Partage

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur email

Description

Le personnage principal de ce conte c’est Elali.

Elali a tant désiré avoir une compagne pour ses nuits mais comme tiré par un sort rien ne lui réussissait. La tristesse envahissait son cœur.

Jusqu’au jour où par une banale lettre écrite par son neveu il trouvera enfin son épouse, sa bien-aimée.

Salomé la princesse-des-cieux, Salomé la prunelle-de-l’éternel. Une charmante femme dont tout le village où il habite ne tarit pas d’éloges.

En tout ce qui le concerne, Elali a fini par comprendre que toute chose concourt au bien de ceux qui aiment l’Éternel.

Et que les voies de l’Eternel sont insondables.

Rappelons qu’Elali vient DE « KOUAKOU ROVIA et ses 400 sagesses » qui est un des livres qui composent « l’Enigme ou les Paraboles de Shilo »

Extraits :

Un riche homme appelé Elali, habitait à la cité-neuve dans un véritable palais avec, à ses côtés, de nombreux serviteurs et servantes.

Cet homme-là, pourtant estimé de tous, n’était pas du tout heureux surtout côté jardin.

Quand il se retrouvait dans sa chambre, elle devenait du coup froide, sans une âme-sœur pour le réchauffer, le consoler. Ça sentait la solitude.

Ses nombreuses tentatives de se trouver une bien-aimée, avec qui partager ses joies et ses peines, s’étaient toujours soldées par des échecs.

Bien des spéculations et des rumeurs avaient circulé à son sujet, en son temps.

N’était-il pas un homme capable de donner du véritable plaisir à une femme ? On dira n’était-il pas un véritable homme ?

Les quelques femmes pourtant qui étaient passées à sa « casserole » en avaient eu pour leur compte et même avec bonus. Leur dire en témoigne.

Venait-il du pays de la malédiction ? Personne ne saurait le dire.

Devant cette situation triste et misérable qui frisait parfois la foutaise, Elali décida de quitter sa cour et s’en alla s’installer à la campagne près d’un lac, là où il avait une petite maison de fortune.

Là-bas il décida de ne plus jamais oser et de rester homme seul parce que déçu par la vie.

Or, un jour, au moment où il n’espérait plus rien, arriva son jeune neveu

Edité et distribué par la maison d’édition numérique associative Plume Direct

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.