A quand l’apaisement - Plume Direct - Maison d'édition numérique associative - Odil Allebai

Derniers messages du forum

A quand l'apaisement

Auteur : Odil Allebai

Publication : 14 décembre 2019

ISBN : 978-2-9534938-Po-8.060

Pages : 45

Prix : 2.00 €

Genre : Poésie

2,00

Partage

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur email

Description

Ce recueil de poésie est disponible en version papier sur Amazon en 2 ouvrages, en suivant ces liens :

https://www.amazon.fr/quand-lapaisement-2-po%C3%A9sie-ebook/dp/B00RE6861I/ref=sr_1_10?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=odil+alleba%C3%8F&qid=1561919234&s=books&sr=1-10

https://www.amazon.fr/quand-lapaisement-suivants-po%C3%A9sie-ebook/dp/B00RE6QFWK/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=odil+alleba%C3%8F+a+quand+l%27apaisement+1&qid=1561919765&s=books&sr=1-1-catcorr

Quelques pages de poésie vous sont livrées. Que vous soyez gourmand(e) ou réservé(e), ouvrir un ouvrage de poésie n’est pas un acte tout à fait indifférent. On n’ouvre pas un recueil de poèmes par hasard. C’est un effet de la curiosité, peut-être même une curiosité un peu particulière : va-t-on y trouver ce quelque chose que l’on n’attendait pas et qui plaît ? Une étincelle ? Une évidence ? Un frisson ?

Qu’est ce qu’un poème ?

Mon poème exprime une quête. Une quête d’unité. Une quête d’équilibre.

Mon poème exprime un désir. Un désir de plénitude. Un désir d’échange.

Une construction…

Extraits :

A quand l’apaisement des sens,

Je n’ai de cesse de t’attendre,

Je n’ai de cesse de te prendre,

Et c’est en l’absence

Hélas encore que j’entre.

Mais pourquoi si longtemps

Faut-il méprendre !

___________________

Un bosquet d’hélianthèmes,

Un banquet de pivoines

Dessinent une perspective en long.

On sent l’âcre parfum

De leur caractère sauvage.

Les pivoines ploient les tiges

Sous le poids des fleurs.

Penchées de tous côtés, elles semblent

__________________

De la nuit en flocons fuit en mille et mille fils

Traînant au firmament des rayons de douceur.

Un repos, une instance, une ardeur se défilent.

La rue s’allonge, le trottoir luit, fade noirceur.

______________________

Le poète souverain

Des cieux bleus laiteux s’épanchent en volutes. Pas d’horizon visible.

De l’air calme, une vision large et sans fin. Pas d’arrière plan. Tout est devant.

J’ai envie de continuer. Pas de distance. Tout est proche, tout est lointain. Je rejoins l’avenir et je parle à moi. Je suis serein, la nuit est loin. De bon matin, les animaux se reposent et je me lève. Je prends leurs chemins, je suis leurs traces. Mais je pars à tout jamais et, eux, reviendront le soir tombé. Je file les heures. Je cours les molécules, et je les aspire. Je m’emplis de gaz. Ils revêtent mes poumons et nappent mon sang. Mon personnage s’anime soudainement. J’accélère le pas, mes jambes travaillent seules maintenant. Bientôt mon souverain apparaîtra et peut-être se rendra. Je le cherche depuis si longtemps

Edité et distribué par la maison d’édition numérique associative Plume Direct

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.