Derniers messages du forum
ON JOUE ?

La forme pronominale – 4° partie


La forme pronominale
4° partie

Il faut distinguer ici les verbes essentiellement pronominaux et la forme pronominale des verbes non pronominaux.

II – Différences de sens entre verbe actif et pronominal

Il faut bien faire attention à la différence de sens qu’implique l’utilisation d’un verbe à la forme active ou à la forme pronominale.

Ainsi, on dira : elle se fait du mal inutilement, par contre elle fait du mal à sa sœur. Dans un cas, le sujet est concerné directement et l’action se retourne contre lui, dans l’autre cas, l’action n’est pas dans la direction du sujet mais se reporte sur quelque chose ou quelqu’un d’autre.

De même, on dira il s’est retourné sur une jolie fille, mais il est retourné à ses affaires.

Autre exemple : il se met à table (qui peut soit vouloir dire : il a avoué, soit il s’est assis à une table), alors que : il met la table (veut bien dire qu’il dress le couvert sur une table ou qu’il déplace la table pour la poser ailleurs).

On peut considérer que bien souvent, la forme pronominale donne une notion plus abstraite que la forme active. Ainsi dans : Il plie ses genoux : le sujet est actif, il plie lui-même ses genoux, par contre dans : ses genoux se plient : ce sont les genoux qui se plient.

III – Le participe passé des verbes à la forme pronominale

III – 1 – La forme pronominale impose l’utilisation de l’auxiliaire être à la forme composée. Toutefois, l’accord du participe passé répond aux mêmes règles que celles avec le verbe avoir sauf pour les verbes essentiellement pronominaux.

Exemples : prenons l’exemple du verbe se laver, on écrira : elle s’est lavé les mains, mais : elle s’est lavée. Pourquoi ? si on utilise l’auxiliaire avoir on peut avoir la réponse en posant tout simplement la question qui ou quoi ?

Dans le premier cas : elle a lavé quoi : les mains. Le COD est donc les mains, placé derrière le verbe. Elle a lavé les mains à qui ? à elle, s’ est donc ici complément d’objet indirect. Il n’y a donc pas d’accord du verbe avec s’.

Par contre, si nous disons simplement : elle s’est lavée. Ici, la question est elle a lavé qui ? elle-même c’est-à-dire s’, placé devant, il y a donc accord.

De nouvelles règles de grammaires ou orthographe toutes les semaines

Une question ou un commentaire ?

Laisser un commentaire

Association Plume-Direct

Plume Direct et les auteurs ont uni leurs talents pour créer cette maison d’édition numérique associative.
Tous les genres sont représentés : romans, nouvelles, poésie, humour, récits, théâtre, BD ….
A télécharger sur tous supports à un prix modique.
Venez découvrir les nouveaux auteurs de la littérature francophone contemporaine.