Derniers messages du forum

Ces petits mots sournois – Partie 1


mots sournois

Il nous arrive souvent d’hésiter sur l’orthographe ou l’usage d’un mot, un tout petit mot, parfois, qui nous pose bien des problèmes : dois-je mettre un accent ? y a-t-il un s ? dois-je le laisser attaché ?
Pourtant, des moyens simples nous permettent de ne pas rester en carafe et d’éviter des fautes voire des contresens.

A – à

a : verbe avoir à la troisième personne du singulier du présent. Si vous hésitez, mettez-le à l’imparfait (avait)

à : avec accent grave indique un lieu, peut être remplacé par vers et répond à la question où ?

Exemples :

Je vais à Paris (vers)

Il a beaucoup de chance de venir à Paris (il avait)

Il est parti à la plage et il a oublié sa crème solaire.

—————————————————————–

Ces – ses

“Ces“ répond à la question : peut-on dire « ceux-là » ? les objets ou les personnes n’ont aucune appartenance propre : le “ces“ désigne un terme général

“Ses“ répond à la question : peut-on dire « les siens » ? les objets ou les personnes sont apparentés au sujet : le “ses“ se rapporte à quelqu’un en particulier

Exemples :

Posez ces livres sur la table.

Il a pris ses livres avant de partir.

Il a repris ses affaires et laissé ces bibelots.

Elle s’est laissé prendre à ses grands airs mais ces choses-là ne nous regardent pas.

———————————————————————–

Vingt – cent – mille

Vingt ne prend un s que dans le nombre quatre-vingts

Cent prend un s seulement s’il n’est pas suivi d’un autre chiffre ou nombre.

Mille est invariable excepté lorsqu’il désigne une mesure. Dans les dates, on écrira mil et non mille.

NB : on met un trait d’union pour les nombres en dessous de cent : vingt-sept, quatre-vingt-dix-huit, etc…

Exemples :

Je vous prends quatre-vingts bouteilles de soda.

Mettez-moi quatre-vingt-quatre mètres de ce tissu.

Ils étaient deux cents à la fête.

On a compté jusqu’à trois cent cinquante-quatre manifestants.

Il y a bien cinquante milles entre Paris et Bordeaux (milles est ici l’ancienne unité de mesure)

Il est décédé en l’an mil quatre cent quatre-vingt-dix

Le concert a réuni deux mille personnes

———————————————————————

Quelque – quel(le) que

Quelque est adverbe lorsqu’il désigne une quantité ou lorsqu’il peut être remplacé par environ

Suivi d’un verbe, quelque devient quel que. Dans ce cas, quel s’accorde avec le sujet.

Exemples :

Prenez ces quelques livres.

La roue fut inventée il y a quelque deux mille ans (environ).

Quelles que soient vos idées (le sujet est idées), vous devez suivre le règlement.

Quels que puissent être vos sentiments, restez serein (le sujet est sentiments).

———————————————————–

Quoique – Quoi que

Quoique : invariable lorsqu’il signifie bien que, même

Quoi que : en deux mots lorsqu’il prend le sens de quelle que soit la chose, l’objet

Exemples :

Quoique (même) malade, il continue à s’entraîner tous les jours

Quoique (bien que) vous lisiez correctement, il faut vous entraîner

Quoi qu’il dise (quel que soit ce qu’il dit), elle le contredit toujours

Quoi que vous fassiez (quel que soit ce que vous faites), il ne cèdera pas

De nouvelles règles de grammaires ou orthographe toutes les semaines

Une question ou un commentaire ?

Laisser un commentaire

Association Plume-Direct

Plume Direct et les auteurs ont uni leurs talents pour créer cette maison d’édition numérique associative.
Tous les genres sont représentés : romans, nouvelles, poésie, humour, récits, théâtre, BD ….
A télécharger sur tous supports à un prix modique.
Venez découvrir les nouveaux auteurs de la littérature francophone contemporaine.